Француз тілі/Екінші сабақ

Уикикітап жобасынан алынған мәлімет
Jump to navigation Jump to search

Мазмұны

LES TEXTES SUPPLEMENTAIRES[өңдеу]

Ma biographie[өңдеу]

Je m'appelle Dinara Ahmetova. Je suis Kasakhe. Je suis nee le 10 novembre 1980 au cite Karaganda. Il y a deux ans que notre famille a demenage a Taraz ou nous habitons maintenant. Notre famille n'est pas tres nombreuse. C'est moi, mon pere, ma mere, ma soeur cadette et mes grands-parents. Mon pere est medecin, ma mere est employee. Ma soeur cadette a 11 mois. C'est un charmant bebe qui ressemble beaucoup a sa mere. Mes grands-parents ne travaillent plus parce qu'ils sont ages. Ils sont des retraites.

Au mois de mai j'ai termine une ecole secondaire d'Taraz. J'ai fait mes etudes bien. On nous a enseignes beaucoup de matieres : le russe, le francais, l'histoire, les mathematiques, la physique, la chimie etc. Je preferais toujours le russe et les langues etrangeres. Apres les classes j'ai ete souvent retenue a l'ecole par toutes sortes d'affaires. J'ai participe aux activites du cercle d'artistes amateurs de ma classse. J'aime chanter. Outre cela je fais du sport et deux fois par semaine je m'entrainais dans la salle sportive. Vous voyez, ma biographie n'est pas tres longue. Je peux ajouter que ma profession me preoccupe beaucoup. Je crois que je choisirai la philologie. Je me sens une vocation pour les langues et je voudrais devenir un jour interprete.

Ma famille[өңдеу]

Je m'appelle Aleakhpar Sabitov. Sabitov est mon nom, Aleakhpar est mon prenom. Je suis Kasakhe. J'ai 17 ans. Je suis ne le 27 septembre 1986 a Astana. J'ai mon pere, ma mere, une soeur et un frere.

Mon pere Muhtar Sabitov est ne en 1956 a Astana. A present il travaille comme ingenieur – mecanicien a l'usine.

Ma mere Raushan Sabitova est nee en 1958 a Astana. Elle travaille en qualite de comptable a la Banque d'Etat.

Ma soeur Karine a 19 ans. Elle est etudiante a l'institut des points et chaussees. Elle est en deuxieme annee. Le soir Karine va aux cours des langues etrangeres ou elle apprend le francais.

Mon frere Askar est mon aine de 6 ans. Il a 23 ans. Il travaille a l'usine avec mon pere. A present il est chef d'atelier. Il aime le sport : il est le champion de tennis de son usine. Askar n'est pas marie. C'est un bon frere, il m'aide toujours a faire mes problemes.

J'ai encore des grands – parents, deux oncles et une tante. Je les aime beaucoup. Ils habitent Astana et nous visitent chaque semaine.

Notre appartement[өңдеу]

Il y a trois ans notre famille a emmenage dans un appartement de trois pieces, de pres de quarante metres carres de surface habitable. Notre maison est un bel immeuble de six etages. Nous demeurons au cinqieme. Dans la maison il y a un ascenseur. Je le prends toujours quand je suis presse. De grandes fenetres et plusieurs balcons donnent sur la rue. Devant la maison s'etend un beau jardin.

Notre appartement est tres comfortable. Il est aere, clair avec tout le comfort moderne : gaz, electricite, chauffage central, telephone, salle de bains. Deux pieces donnent au sud, la troisieme a l'est.La salle a manger est bien meublee. Il y a la une servante, une table carree, un divan, deux fauteuils, six chaises.Dans un coin on voit un poste de radio et un poste de television.Quelques gravures ornent le mur. La chambre a coucher est moins grande. On y voit un joli ensemble : deux lits et deux petites tables de nuit, une penderie, une table de toilette avec un miroir.Le cabinet de travail est une petite piece qui donne sur la cour. Il y une bibliotheque pleine de livres, un bureau, un divan et quelques chaises.La cuisine est un peu petite, mais claire et gaie. Le logement nous convient sous tous les rapports, il nous plait beaucoup.

La journee d'un etudiant[өңдеу]

Je suis un etudiant . Je fais mes etudes a l’Universite Agraire d’ Astana. Tous les matins a sept heures precises mon reveil se met a sonner. J'ai encore sommeil, mais je me leve et je fais mon quart d'heure de gymnastique. Ensuite je fais mon lit et je cours dans la salle de bains. Je me lave, me brosse les dents, me oeigne. Je m'essuie aves une serviette-eponge et je reviens dans ma chambre ou je m'habille et je me chausse. A huit heures moins le quart je prends le petit dejeuner.A huit heures dix je range mes livres et mes cahiers dans ma serviette.J'embrasse mes parents et je sors pour aller a l'Universite.Le trajet me prend un quart d'heure. Les lecons commencent a 9 heures. Je suis attentivement les cours et je prends des notes.Les lecon durent jusqu'a deux heures de l'apres-midi. Apres les lecon je suis souvent retenu a l par toutes sortes d'affaires. D'habitude je rentre vers trois heures et demie. Je prends mon dejeuner.

Apres le dejeuner je me repose une heure. Ensuite je fais mes devoirs et j'apprends le francais. Je dine a sept heures. Puis je regarde des emissions televisees et j'ecoute les dernieres nouvelles. A onze heures je nais me coucher.

Mon jour de repos[өңдеу]

Dimanche est mon jour de repos. Ce jour-la je me leve plus tard que d'habitude. Je prefere rester au lit jusqu'a 10 ou 11 heures. Apres le petit dejeuner je donne un coup de telephone a mon ami Anatole ey nous decidons comment nous passerons notre jour de repos. En ete nous aimons passer la journee au bord de la riviere. Je sais bien nager, Anatole, non. Il peut se baigner avec moi, mais s'il y a un matelas pneumatique. Tous les deux, nous aimons faire des promenades sur l'eau en bateau,bronzer au soleil, pecher a la ligne.Mais s'il fait mauvais temps je ne vais nulle part. Je restre a la maison. Je lis des livres, des journaux, je regarde la tele. J'aime beaucoup les films psychologiques, historiques. Je suis un «mordu» du football. S'il y a un match je ne le rate jamais. A propos, je suis un amateur acharne du Spartak. Il arrive que nous nous reunissons chez un de mes amis pour danser et chanter, reciter des vers, ecouter la musique. Grace a un bon magnetophone ces soirees sont toujours agreables.

Le soir je repasse soigneusement mes lecons, je range mes livres dans ma serviette. A onze heures je remonte mon reveil et je me mets au lit. Bonne nuit !

Mon ami[өңдеу]

Mon ami s'appelle Ahmet. Il est plus aine que moi. Il a dix-huit ans. C'est un garcon de haute taille aux cheveux noirs et aux yeux gris. Il fait ses etudes a l'Universite, a la faculte des langues etrangeres. C'est un des meilleurs etudiants de son groupe. Il est tres intelligent et applique.. Ahmet est surtout fort en francais, il est aussi premier au latin. Son reve est de travailler a l’ecole. Ahmet est un bon camarade. Comme je ne suis pas fort en francais, il me vient toujours en aide. Ses camarades l’estiment beaucoup. Ils savent qu’il a un caractere bon et genereux. Ahmet aime beaucoup son frere Marat et sa petite soeur Phatima. C’est un bon frere et un bon fils. En l’absence de ses parents c’est lui qui prend soin de Phatima. Il l’accompagne au jardin d’enfants le matin et revient la chercher le soir. Nicolas et moi, nous aimons beaucoup le basket-ball et nous faisons partie de la meme equipe. Le soir quand je finis mes devoirs, je lui donne un coup de telephone. Nous allons nous promener ou bien il vient chez moi pour faire une partie d’echecs. Nous sommes des amis vraiment inseparables. Meme en ete, nous aimons nous reposer ensemble dans un centre de tourisme.

Le temps[өңдеу]

Quelle heure est-il ? Il est encore tot. Il est a peine cinq heures du matin. Les autobus et les tramways ont commence a circuler dans les rues. La radio transmet deja les denieres nouvelles. Quelle heure est-il ? Il est six heures et quart. Astana se reveillent. On fait de la gymnastique, on prend une douche . Quelle heure est-il ?Il est sept heures. On prend le petit dejeuner . Il est sept heures passes.

Quelle heure est-il ? Consultez votre montre. Ne , retarde-t-elle pas ? Non, elle marche bien. Il est huit heures moins dix, moins cinq... Il est huit heures precises. Il est huit heures et demie. Il est neuf heures.Tout le monde commence a travailler. Les ouvriers et les ingenieurs travaillent dans les usines et dans les chantiers.Ils fondent de l'acier et ils construisent des maisons. Les mineurs travaillent dans les mines, les kolkhoziens dans les kolkhozes, les employes dans leurs bureaux.A midi la radio a donne l’heure exacte. A 14 heures on dejeune. De quatre a cinq on rentre. Le soir on va a l’opera, au concert, au cinema, au club, a la bibliotheque . Quelle heure est-il a present ? Regardez votre montre. Est-ce qu’elle retarde ? Avancez l’aiguille ! Maintenant elle marche bien. Mais il est tard, il est deja minuit moins dix.Cependant il y a des personnes qui travaillent toute la nuit. Elles ne dorment pas. A minuit , a une heure du matin, a deux heures, a trois heures elles veillent, elles veillent jusqu’a six ou sept heures du matin. Les saisons

Une annee a douze mois : janvier, fevrier, mars, avril, mai, juin, juillet, aout, septembre, octobre, novembre, decembre.Aujourd’hui nous sommes le 29 dectmbre, demain nous serons le 30 decembre, apres-demain le 31. C’est le dernier jour de l’annee. Nous sommes au moi de janvier . C’est l’hiver. Il fait froid, il gele. Les rivieres sont couvertes de glace. En hiver on patine, on va a la patinoire. On fait du ski.

Au printemps il fera beau. Le ciel sera bleu. Les oiseaux reviendront des pays chauds. Les arbres fleuriront. On fera de longues promenades.

En ete il fera tres chaud. Il y aura beaucoup de fleurs et de fruits. On ira au bord de la mer ou dans les montagnes. On se baignera, on prendra des bains de soleil. En automne il fera froid. Le ciel sera couvert de nuages. Il fera mauvais temps.

Au restaurant[өңдеу]

Aujourdh’hui c’est vendredi. A huit heures du matin, Philippe et sa soeur Catherine prennent leur petit dejeuner. Apres le petit dejeuner Philippe va au bureau et Catherineva l’universite.

Ce soir a sept heures et demie ils ont rendez-vous avec leurs amis, ils veulent dIner ensemble. A sept heures moins le quart Philippe donne un coup de telephone a Catherine et sort du bureau.

Philippe et Catherine et leurs amis entrent dans un bon restaurant de la ville. Philippe demande a la serveuse : «Mademoiselle, une table pour quatre, s’il vous plait» La serveuse.- A l’interieur ou a l’exterieur ? Philippe.- A l’interieur. Il a beaucoup de gens sur le trottoir ce soir. La serveuse.- Ici, Monsieur, devant ou la au fond ? Philippe.- Ici, c’est tres bien, merci. Apportez le menu, s’il vous plait. Il y a de la soupe, du poisson ou de la viande, des legumes, du fromage et des fruits. C’est un bon menu a prix fixe, vin et service compris. La viande est-elle bonne ? La serveuse.- Oui, bien sur, Monsieur. Ce sont des cotelettes de mouton. Philippe.- Eh bien, donnez s’il vous plait donc quatre diners avec de la viande. Catherine.- Non, moi, je n’aime pas le mouton. Apportez-moi s’il vous plait du poisson. La serveuse.- Et comme boisson ? De la biere, du vin ou des jus de fruits ? Catherine.- Pour moi un grand verre de biere. Philippe.- Et pour moi un peu de vin blanc et un peu de vin rouge, s’il vous plait.

Le sport dans ma vie[өңдеу]

Le sport n’est pas un diversement, mais un domaine important de la vie sociale. Il est indispensable, il est curatif.

Notre famille est tres sportive. Chaque matin nous faisons de la gymnastique.Les dix minutes de la gymnastique matinale a la radio et la television ne sont qu’une invitation a se tenir droit, a respirer profondement, a redresser les epaules et a accumuler en soi cette invisible energie de la vie. C’est pourquoi, outre cette gymnastique, nous faisons du sport. Je fais du ski et je patine. Je fais de la course de fond et je m’entraine actuellement pour les 5000 metres. Mon frere aine patine tres bien. Il prend part a tous les concours de patinages. Mon frere cadet adore le football. Il fait partie d’une equipe, il est gardien de but Il fait aussi de la natation. Le sport prefere de mon pere est l’alpinisme. Dans 15 jours il partira pour une station de sports en montagnes. Encore il pratique l’automobilisme. Ma mere prefere jouer au volley-ball et au tennis. Nous participons souvent aux competitions sportives de notre ville. Les competitions c’est toujours une grande fete pour notre famille.

La visite du docteur[өңдеу]

-Jacques, voici le docteur qui vient te voir. -Oh ! ce n’est pas rien, docteur. Hier j’ai pris froid et j’ai un peu de fiere. -Nous allons voir ca. Et maintenant tirez la langue. Ou avez-vous mal ? -J’ai mal a la tete . -Vous n’avez pas mal au ventre ? -Non , mais je ne peux remuer ni les bras, ni le cou. -Etendez-vous sur le dos, je vais vous ausculter. Bon ! Et maintenant asseyez-vous et respirez profondement. Oui, comme ca. Tres bien, merci, Alors, cette fois-ci, ce n’est rien. Vous avez pris froid. Mais comment avez-vous enrhumer comme ca ? -Hier, je me suis promene malgre le mauvais temps. Je suis alle au jardin . -Voici l’ordonnance ; vous la porterez chez le pharmacien. -C’est tout, docteur ? -Je reviendrai vous voir vendredi prochain. D’ici la soigner-vous bien. -Merci, docteur.

Pour decouvrir le Kazakhstan[өңдеу]

Astana Astana est le toute nouvelle capitale du Kazakhstan. C’est le centre administratif et politique du paus Astana a ete inaugure le 10 juin 1998.

Astana est une ville moderne avec de beaux ensembles architecturaux ou se marient harmonieusement le style europeen et national. Voici le centre ou se trouvent le siege du gouvernement de la Republique, les theatres, les grands magasins, de beaux immeubles modernes. On remarque surtout le be immeuble du Parlement, les hotels etc. On admire beaucoup les monuments aux grands Hommes Tole-Bi, Kazybec-Bi, Aiteke-Bi qui ont joue un grand role dans l’histoire des Kazakhs.

A l’ouest et au nord-est s’elevent de nouveaux quartiers d’habitation.

Astana devient un centre scientifique et culturel du Kazakhstan.

La yourte Kazakhe[өңдеу]

La yourte (une tente demontablE est l’habitat traditionnel des kazakhs. Elle convenait aux nomades. Son montage et demontage sont tres simples. La yourte et legere, facile a transporter sur le dos du cheval ou du chameau. Elle est impermeable, garde la fraicheur pendant la chaleur et protege du vent. Maintenant les yourtes ne sont pas utilisees que par les bergers pendant l’ete dans les paturages eloignes. On peut les voir aussi pendant les fetes.

A notre epoque, on fabrique encore des yourtes. Elle est l’image vivante du Kazakhstan. Mais aujourd’hui a l’interieur de la yourte il y a un refrigerateur, la television, la radio

FRANCE: GEOGRAPHIE[өңдеу]

La France, Etat de l’ Europe occidentale; 551.000 km?. Il y a plus de cinquante-cinq millions d’habitants en France. La France est bordee par la mer du Nord, la Manche, l’Ocean Atlantique et la Mediterranee. Deux regions de montagnes la separent des pays voisins: au Sud, les Pyrenees tracent une limite entre elle et l’Espagne, au Sud-Est et a l’ Est les Alpes, le Jura et les Vosges la separent de l’Italie, de la Suisse et de la Republique Federale d’Allemagne. Enfin, une frontiere artificielle la separe du Luxembourg et de la Belgique. La France a donc trois faces tournees vers le continent.

A vol d’oiseau, les grands traits du relief de la France se presentent ainsi: au milieu le massif central, au Sud et au Sud-Est, au Nord, et a l’Ouest-des massifs plus bas. La France possede l’un des plus hauts sommets de l’Europe, le Mont-Blanc (4807 m). La France a quatre fleuves importants: la Seine qui traverse Paris et qui est navigable sur la majeure partie de son cours, la Loire, le plus long fleuve de France, la Garonne et le Rhone qui est le fleuve le plus rapide de France. La Seine, la Loire et la Garonne se jettent dans l’Ocean Atlantique. Le Rhone se jette dans la Mediterranee.

La France a un climat doux et tempere. La temperature moyenne de l’annee a Paris est de 10?.

Les provinces du Sud qui sont situees sur le bord de la Mediterranee ont un climat exceptionnellement doux. C’est pour cela que les Francais donnent a cette region le nom de Cote d’Azur. Elles sont bien connues, ces stations balneaires du Midi de la France. Cannes est en outre la capitale francaise du cinema ou se passent les Festivals internationaux du Film. La plage de cannes, ensoleillee et sablonneuse, est frequentee par les touristes presque toute l’annee. Nice, capitale de la Cote d’Azur, est une ville universitaire. A Nice se trouve "Le Centre universitaire et artistique". Les musees de Nice sont bien connus (surtout le musee des Beaux-Arts), de meme que les Carnavals de Nice qui ont lieu chaque annee.

Exercices pour le controls. Le nom et ses determinatifs. Le nom. Formation du pluriel des noms[өңдеу]

I. Mettez au pluriel les phrases suivantes : 1. C’est une noix. (Ce sont des noix) . 2. C’est une table.(Ce sont des tables). 3. C’est un bras.(Ce sont des bras) 4. C’est un tableau.(Ce sont des tableaux). 5. C’est un garcon.( Ce sont des garcons). 6. C’est un caillou.(Ce sont des cailloux). 7. C’est un journal.(Ce sont des journaux). 8. C’est une rue.(Ce sont des rues) 9. C’est un mur.(Ce sont des murs). 10.C’est un cheval.( Ce sont des cheveaux).

II. Mettez au pluriel les phrases suivantes :

C’est un Francais.(Ce sont des Francais). 2. L’etudiante chante une chanson. ( Les etudiantes chantent des chansons). 3. Dans notre salle d’etude il y a un tableau.( Dans notre salle d’etude il y a des tableaux). 4. C’est un journal interessant.(Ce sont des journaux interessants.) 5 Une femme est assise sur le banc.(Des femmes sont assises sur les banc 6. Elle admire un bijou.(Elles admirent des bijoux).

III. Mettez au pluriel les mots en italique : 1. Je rencontre mon neveu.(mes neveux). 2.Connaissez-vous son fils ?(ses fils). 3. Chaque matin j’achete un journal dans ce kiosque.(des journaux). 4. Le prix de cette marchandise est trop haut.(ces marchandises). 5. Mon camarade accomplit un travail important.(des travaux importants). 6. Le soir on se promene sur le quai de la Neva.(les quais).

IV. Mettez au pluriel les noms entre parentheses : 1.Le garcon a un grand paquet sur ses (genou). genoux. 2.Les (pommier) fleurissent en mai. pommiers. 3. Les(lion)sont des (animal). lions,animaux. 4. Les (hibou) chassent la nuit ; ce sont des (oiseau) de nuit. hiboux,oiseaux. 5. Les (tableau) des (peintrE celebres sont exposes au Musee de l’Art russe. tableaux.peintres. 6. Cette etudiante assiste toujours a tous les (cours). cours. 7. Dans toutes les (cour) de notre ville il y a beaucoup d’(arbre cours, arbres. 8. Pendant les (festival) de la jeunesse on organise des (bal) dans les(rue festivals, rues.

Formation du feminin des noms[өңдеу]

Ecrivez le feminin : le camarade, le voisin, l’ami, le boulanger, l’epoux, le marchand, l’ouvrier, l’etranger, le boucher, l’eleve , le veuf, l’orphelin, le loup, le cousin, le borgeois, le Russe, le Francais, l’Anglais.

la camarade, la voisine, l’amie, la boulangere, l’epoux, la marchande, l’ouvriere, l’etrangere, la bouchere, l’elevee , la veuve, l’orpheline, la louve, la cousine, la borgeoise, la Russe, la Francaise, l’Anglaise.

II Ecrivez le feminin des noms donnes en choisissant les formes correspondantes ci-dessous

E x e m p l e : le garcon – la petite fille. Le garcon, le mouton, l’homme, le coq, le boeuf, le bouc, le roi, l’oncle, le pere, le frere, le fils.

(la petite fille, la poule, la femme, la brebis, la tante, la soeur, la chevre, la reine, la vache, la fille, la mere

Le garcon –la petit fille, le mouton-la chevre, l’homme-la femme, le coq-la poule, le boeuf-la vache, le bouc-la brebis, le roi-la reine, l’oncle-la tante, le pere-la mere, le frere-la soeur, le fils-la fille.

III Remplacez les points par un des noms cites ci-dessous, en faisant attention au genre : Un manche – une manche ; un livre – une livre ; un voile – une voile ; un poele-une poele ; un vase – une vase 1.Il tira sa soeur par …(une manche . 2. … du couteau etait en bois. (un manche 3. On voyait … a l’ horizon.(une voile). 4. … epais lui cachait le visage.(un voile). 5. Dans cette bibliotheque il y a vingt mille … .(un livre). 6. Cet homme avait vingt mille … de rente.(une livre). 7. Le grand-pere s’est assis pres du … pour se chauffer.(un poele) . 8. La femme met … sur le feu.(une poele). 9. Un admirable … etrusque ornait la cheminee.(un vase). 10. … epaisse couvrait le fond de l’etang.(une vase).

Les determinatifs[өңдеу]

Aricle defini et indefini[өңдеу]

I. Remplacez les points par un article defini : 1.Mon frere travaille a ... universite Agraire.(l’) 2. ...matin je pars toujours le premier.(le). 3. Si vous venez dans ... apres-midi, vous me trouverez chez moi.(l’) 4. Parfois ... automne est froid a Astana.(l’) 5. On reconstruit ... vieilles maisons du centre de ... ville.(les, la). II. Remplacez les points par un article indefini : 1 ... voiture roulait a toute vitesse dans ... rue tres animee.(une, une). 2. Pour bien dormir, faites ... petite promenade avant de vous coucher.(une). 3. ... fois nous avons vu ... lievre dans la foret.(une, un) 4. Ma famille est nombreuse, j’ai ... pere, ... mere, ... frere, ... soeur et ... grands-parents.(un, une, un, une, des) 5. Avez-vous achete ... tomates pour le dIner ?(des)

III. Remplacez les points par un article defini ou indefini.

... lune est ... planete.(la, une). 2. Almata est ... grande ville. (la). 3. Astana est ... capitale de ... Kazakhstan.(la, du) 4. ... mer Blanche est ... mer froide et dangereuse.(la, une). 5. ... France est ... pays de ... Europe Occidentale.(la, un,l’) 6. Prenez-vous ... train de dix heures ?(un) 7. Faites-vous ... exercices de grammaire ?(les) 8. ... exercices d’hier sont-ils vraiment difficiles ?(les) 9. A quelle heure vous levez-vous ... matin ?(le).

Article Partitif[өңдеу]

I Remplacez les points par un article partitif ou par la preposition de. 1.Prenez-vous ... the ou ... cafe le matin ?(du, du) 2. Cet acteur a toujours ... succes.(des) 3. Donnez-moi un morceau ... pain avec ... beurre.(de,du) 4. Vous trouvera ... papier et ... stylo sur la table(du, du). 5. Attendez une minute, je vais vous faire ... cafe que vous prendrez avec ... lait, ... sucre et une tranche ... pain.(du, du, du, de). 6. As-tu argent pour acheter ce livre ? 7. Je n’ai pas assez ... argent pour faire ce long voyage.(de l’) 8. Achetez un kilo ... viande pour moi.(dE 9. Dans les moments les plus difficiles de sa vie, elle a toujours monte ... courage et ... dignite.(du, du) 10. Passez-moi un peu ... pain, je vous prie !(de).

II. Remplacez les points par un article defini ou partitif .

... pain est frais.(le). 2. Elle lui a donne ... pain(du)3. ... pain est sur la table.(le). 4. .. . vent n’est pas grand aujourd’hui.(le). 5. Y a-t-il ... vent ce matin ?(du) 6. Il a mis ... sucre dans sa tasse.(du) 7. Ma soeur mange ... fromage.(du) 9. La femme met ... viande dans la casserole.(de la). 10. Nous avons pris ... cafe avec ... creme.(du, de lA 11. Je n’aime pas ... creme.(de la).12. Donne-moi ... sel, s’il vous plaIt.(du) 13. Voici ... sel, voila ... moutarde.(du, de la 14. ... sel est dans la saliere, ... sucre dans le sucrier.(du, du) 15. ... encre est noire.(l’) 16. Y a-t-il ...encre dans l’encrier ?(du) 17. Maman verse ... the dans la tasse.(du)


L’emploi ou l’absence de l’article[өңдеу]

I. Remplacez les points par un article convenable ou par la preposition de. Expliquez l’emploi ou l’absence de l’article et traduisez en russe. 1.Astana est .... capitale ... Kazakhstan.(la, du) 2. Voulez-vous un verre ... jus ? (du)3. J’ai achete un kilo ... fraises.(des) 4. Prenez un peu ... confiture, elle est toute fraIche.(de). 5. Combien ... jours y a-t-il dans une semaine ?(des) 6. Nous avons un peu ... temps libre et nous voudrions ecouter ... disques.(de, des) 7. Bien ... etudiants sont partis en voyage pendent les vacances ... hiver.(les, d’) 8. N’oubliez pas de prendre un mouchoir ... poche . (de la).9. Ou est donc notre livre ... lecture ?(de la). 10. Il ne met jamais ... chapeau au printemps.(un) 11. Il n’ y a pas ... arbres dans cette cour.(des) 12. Cet acteur n’a pas ... succes.(des) 13. Ne me posez pas ... questions, je vous dirai tout demain.(des)14. Au printemps tous les arbres sont couverts ... petites feuilles vertes.(les) 15.Ce conte est plein ... poesie.(de la). 16. Plusieurs salles ... Ermitage sont ornees ... colonnes. (d’,des) 17. Nous avons plante ... belles fleurs sur notre balcon.(des) 18. Il y a... etudiants qui connaissent tres bien la langue francaise.(des)


Adjectifs demonstratifs[өңдеу]

I. Remplacez les points par les adjectifs demonstratifs qui conviennent: 1. Que pensez-vous de … enfant?(cet) 2. … maison est grande.(cette). 3. … etudiant est malade.(cet) 4. Mettez … livres sur la table.(ces) 5. Dans … dictee il n’y a pas de fautes.(cette). 6. Apportez … chaises dans la salle.(ces) 7. … groupe n’est pas grand.(ce). 8. Je travaille dans … ecole.(cette). 9. … edifice est tres beau.(cette). 10. J’ai besoin de … livre.(ce). 11. Nous aimons beaucoup … piece.cette 12. Tu connais bien … homme. (cet)13. Vous avez oblie la fin de … histoire.(cette). 14. … accident lui arrive assez souvent.(cet) 15. Les oeuvres de … auteur sont remarquables.(cet)


Adjectifs possessifs[өңдеу]

Remplasez les ponts par les adjectifs possessifs qui conviennent.: 1. Il pense a … soeur.(sa). 2. Nous pensons a … amis.(nos) 3. Ils apportent … cahiers a … professeur. (ses, son)4. Avez-vous … livres dans … serviette ?(vos, votre). 5. Il a beaucoup de fautes dans … devoir.(votre). 6. … cahiers ne sont pas encore corriges.(vos)

L’adjectif[өңдеу]

Adjectifs qualificatifs[өңдеу]

Singulier des adjectifs[өңдеу]

I. Mettez au feminin les adjectifs entre parentheses: un chat gris — une chatte (gris) (grise).; un fils cheri — une fille (cheri)(cherie).; un homme savant — une femme (savant)(savante).; un petit frere — une (petit) s?ur (petite).; un air gai — une chan­son (gai)(gaie).; un ami fidele — une amie (fidele).

II. Mettez au feminin les adjectifs entre parentheses: 1. Cette plume est (fin). (fine).2. Cette pomme est (mauvais)(mauvaise). 3. Nous ecoutons une (tristE chanson.(triste). 4. Cette actrice n'est pas (Russe), elle est (Francais). (Russe, Francaise).5. Il pose une question tres (delicat).(delicate). 6. On raconte une (ancien) histoire.(ancienne).

III. Remplacez les points par le feminin de l'adjectif: 1. Un prince mineur — une princesse ... .(mineurt). 2. Un pigeon voyageur — une colombe ... .(voyageure). 3. Un air reveur — une mine ... .(reveure).4. Le monde exterieur — la cause .... (exterieure).5. Un garcon bou­deur — une fille ... .(boudeure). 6. Un sourire moqueur — une parole ... .(moqueure). 7. Un caractere grondeur — une humeur ... .(grondeure).

IV. Mettez au feminin les adjectifs entre parentheses: 1.Ma petite s?ur est (maladif).(maladive). 2. Elle parle toujours d'une voix (plaintif).(plaintive).3. C'est une note (faux).(fausse). 4. Cette fil­lette est un peu (naif).(naive). 5. C'est une pierre (precieux).(precieuse). 6. C'est une ouvriere (actif).(active).

Pluriel des adjectifs qualificatifs[өңдеу]

I. M ettez au pluriel les adjectijs entre parentheses: 1. Ces oreillers sont (mou). 2. Ces (beau) dahlias sont (rouge). 3. Ces plafonds sont (bas). 4. Ces cahiers sont (neuf). 5. Ces instants sont (bref). 6. Ces hommes sont (vieux). 7. Сes abricots sont (mur). 8. Ces melons sont (doux). 9. Ces livres sont (interessant).

II. Remplacez les points par le pluriel de l'adjectif: 1. C'est une vieille cave. Ce sont de ... caves. 2. C'est un vieil habit. Ce sont de ... habits. 3. C'est une longue histoire. Ce sont de ... histoires. 4. C'est un long boulevard. Ce sont de ... boulevards. 5. C'est une nouvelle maison. Ce sont de ... maisons.

III. Mettez au pluriel les groupes de mots suivants: 1. Un etudiant attentif. 2. Un canal profond. 3. Un drapeau rouge. 4. Une poupee neuve. 5. Un oiseau rare. 6. Cette belle matinee. 7. Un bois epais. 8. Un edifice blanc. 9. Une table blanche. 10. Mon vieil ami. 11. Un journal mural. 12. Un cheveu fin. 13. Un fruit vert.

Degres de comparaison[өңдеу]

Mettez les adjectifs entre parentheses au comparatif ou au superletif. Ensuite traduisez les phrases en russe 1. Cette rue est (large que la rue Abaille. 2. C’est (etroite). rue de notre ville.3.Ce musee est (celebre que Palais du Louvre. 4. C’est (court) chemin pour aller a ce village. 5. Ces jeunes filles sont (appliquees) de tout le groupe. 6. En hiver les jours sont (longs) qu’en ete. C’est (bon) etudiant de notre groupe. 8. Elle a ete tres malade ; (petit) bruit l’agacait. 9. C’est (beau) journee de ma vie. 10. Ce sont (bon) sportifs de notre equipe.

Adjectif numeral[өңдеу]

I. Repondez aux questions: 1. Combien de livres y a-t-il dans votre serviette? 2. Combien d'etudiants etes-vous dans le groupe? 3. A quel etage demeurez-vous? 4. Combien de fenetres y a-t-il dans votre chambre? 5. Combien de doigts avez-vous aux mains ? 6. Quand commence la nouvelle annee? 7. A quelle page est le texte que vous lisez? 8. Combien de s?urs ou de freres avez-vous? 9. Combien de cours avez-vous par jour? 10. Quel est le numero de votre maison? 11. Quel acte de l'opera «La dame de pique» preferez-vous?

II. Ecrivez les chiffres en lettres: 1. L'annee a 12 mois. 2. Le 11e mois de l'annee est novembre. 3. 13 et 5 font 18. 4. Aujourd'hui le thermometre mar­que 12 degres au-dessus de 0. 5. Nous vivons au XXe siecle. 6. Louis XVI fut condamne a mort par le peuple revo-lutionnaire. 7. Le 14 juillet est une fete nationale en Fran­ce, c'est le jour de la prise de la Bastille. 8. Voltaire a ecrit l'histoire du XVIIe siecle dans son ?uvre «Le Siecle de ,ouis XIV». 9. J'avais 15 ans quand la Grande guerre nationale a commence. 10. Mon train part a 19 heures 10; il est encore 16 heures, il me reste 3 heures pour faire mes malles et arriver a la gare, cela suffit.

III. Ecrivez les chiffres en lettres. Traduisez en russe: La revolte du Cuirasse Potemkine eut lieu en 1905. 2. En 1967 nous avons celebre le 50e anniversaire de la Grande Revolution d'Octobre. 3. Depuis 1919 la France a une su­perficie de 550985 kilometres carres. 4. Napoleon Ier mou­rut a l'age de 52 ans. 5. Pierre Ier naquit au XVIIe siecle et mourut au XVIIIe. 6. Nous connaissons, sous nos climats, plus de 3000 especes d'insectes. 7. Les plus hauts pics de l'Himalaya atteignent pres de 9000 metres. 8. Voltaire est mort a 84 ans. Diderot — a 71 ans, Rousseau — a 66 ans. 9. La premiere revolution en France commenca en 1789.

PRONOMS ADVERBIAUX EN, Y, PRONOM LE NEUTRE[өңдеу]

I. Remplacez les mots en italique par un pronom adverbial en ou y. Traduisez les phrases : 1. C'est un animal que nous n'avons jamais vu. Nous voulons nous approcher de cet animal pour le regarder de pres. 2. J'ai recu sa lettre et je repondrai a sa lettre le plus tot possible. 3. Le professeur ecrivit des phrases au tableau. Elisabeth les recopia sans comprendre le sens de ces phrases. 4. Vous m'avez dit qu'il n'avait pas d'enfants, mais il atrois enfants. 5. Il s'approche de son bureau et il prend sur le bureau un gros livre. 6. L'homme ouvrit sa serviette et sortit de cette serviette une liasse de billets. 7. L'examen que je dois subir est tres difficile, je me prepare a cet examen. 8. La bibliothecaire m'a apporte trois livres, mais j'ai pris seulement deux de ces livres. 9. Impossible de trouver une place assise, il ne faut pas meme rever a cela. 10. Il partit pour Toulon. Il arriva a Toulon apres un voyage de vingt sept jours. 11. C'est la theorie de la «revolution ininter-rompue». On trouve les elements de cette theorie dans les textes de Marx et d'Engels, relatifs a la periode de 1848. 12. Le marxisme a ete formule au XIXe siecle; Lenine a adapte les conclusions du marxisme aux problemes poses par notre temps.

II. Repondez aux questions en employant les pronoms adverbiaux en et y : 1. Avez-vous besoin de ce livre? 2. Le professeur, est-il satisfait des succes de ses eleves ? 3. Vous interessez-vous aux problemes de l'art moderne? 4. Quelle est la hauteur de la Tour Eiffel ? 5. As-tu des livres francais chez toi ? 6. Consent-il a participer a cette expedition, ton camarade? 7. Combien de chambres y a-t-il dans votre foyer ? 8. Estu pret a faire un rapport a notre reunion de demain ? 9. Avez-vous vu tous les cinq films presentes a ce festival? 10. Vas-tu repondre a mes questions? 11. Votre copain, a-t-il une s?ur ? 12. Etes-vous deja habitue a vivre loin de vos parents ?

III. Traduisez les phrases comportant les pronoms adverbiaux en et у I. 1. Zadig savait de la metaphysique ce qu'on en a su dans tous les ages, c'est-a-dire fort peu de chose (Volt airE 2. Maman lui permit de revetir sa robe rose aussi souvent qu'elle en aurait envie (H. Troyat). 3. Un soir, papa avait emmene Paul voir un combat d'ours et de chiens... Paul en avait conserve un souvenir apre et barbare (P. Vaillant-Couturier). 4. A sept heures, l'ecole ouvrait et il y entrait (V. Hugo). 5. J'etais tres mal- heureux au college, et je me promettais une grande joie de le quitter. Quand j'en sortis pour n'y plus rentrer, je fus decu (A. FrancE 6. Visiblement il se delectait, il jouis­sait de sa reussite et surtout des moyens qu'il avait em­ployes pour y parvenir (P. Via1ar). 7. Sitot que mon ouvrage fut imprime et que j'en eus des exemplaires, j'en envoyai un a Saint-Lambert (J.-J. Rousseau). 8. En realite, l'interview est prete. Il n'y a plus qu'a y ajouter votre signature (P. V i a 1 a r). 9. C'etait une petite fille pratique, rompue aux affaires comme il y en a tant chez nous... (F. MauriaC 10. L'attention generale se con­centra sur Elisabeth. Elle en eprouva de la fierte et de la gene (H. Troyat) 11. Le travail de demolition de la Ba­stille commenca bientot et la population de Paris entier y prit part («l'Humanite»).

IV. Repondez aux questions en employant les pronoms adverbiaux en, y ou le pronom le neutre : Savez-vous qu'il est deja parti ? 2. Vous souvenez-vous de notre derniere rencontre ? 3. Est-ce que cet article est consacre a la vie des ouvriers francais? 4. Es-tu etonne de me voir ici ? 5. Voulez-vous souscrire a un journal en langue francaise ? 6. Lui direz-vous que je ne pourrai pas venir le voir avant deux jours? 7. Est-ce que les etudiants sont toujours attentifs a la lecon de francais ? 8. Repondent-ils correctement aux questions posees par leur professeur? 9. Votre ami, songe-t-il souvent a son avenir? 10. Prenez- vous souvent du cafe? 11. Etes-vous enrhume? 12. Saistu que ton camarade est tombe malade ? 13. Est-ce que cette revue prete son attention a la situation internationale ?

PRONOMS RELATIFS[өңдеу]

I. Remplacez les points par le pronom relatif quiou que. Indiquez la fonction de chaque pronom et traduisez les phrases: 1. Elle regardait fixement un grand avion blanc ... vi­rait de bord (P. Courtade). 2. Lui seul peut retrouver la trace ... je cherche (H. A1ain-Fоurnier). 3. Tout a coup nous apercumes Meaulnes ... fermait les volets de la fenetre (H. A1ain-Fоurnier). 4. Il suivait un che­min ... lui semblait bien connu (P. Merimee). 5. Ils parlerent de gens ... ils avaient connus autrefois (P. Соurtade). 6. La mere Leontine caressa de la main le pa­quet ... elle tenait sur les genoux (J. Aсar). 7. Un omni­bus ... avait deux chevaux blancs passa au bout de la rue (V. Hugo). 8. Il y avait dans la rue du Paon un cabaret ... on appelait cafe. Ce cafe avait une arriere-chambre ... est devenue historique (V. Hugo). 9. La Seine, ... clapo­te autour du bateau, balance tout doucement la maison de planches (A. Daudet). I0. A la lumiere de la lampe ... eclairait la cuisine, M. Jacotin voyait toute sa famille courbee sur la table (M. Ayme).

II. Remplacez les points par un pronom relatif simple qui, que, dont, quoiou par l'adverbe relatif I. Il rencontra une jeune femme ... portait a la main une serviette (J. Laffitte). 2. La personne ... vous par­lez est mon frere (P. Merimee). 3. Quelle est cette dame ... tout le monde salue? (P. Merimee). 4. Une voiture, ... la portiere etait tout ouverte, attendait a la porte (A. Dumas). 5. Il me sembla qu'elle le pressait vivement de faire quelque chose a ... il montrait de l'hesitation (P. Me­rimee) 6. Je courus vers la cuisine ... je fermai la porte a clef (M. Pagnо1). 7. Lorsque je l'ai connu, il portait de longues boucles blanches ... descendaient jusqu'a son col, et une belle barbe frisee (M. Pagnol). 8. Bien sur qu'elle savait a peu pres de ... il s'occupait mais il prefe­rait eviter les details (G. Simenon). 9. Son paquet sur les genoux, elle fixait la grosse horloge ... les aiguilles ram­paient sur le mur de porcelaine (J. Aсar) 10. Un homme, ... on voyait mal le visage, occupait une table (P. GamarrA 11. Ils le conduisirent dans une grande salle ... un bon diner etait prepare (H. A1ain-Fоurnier). 12. Ces pecheurs sont armes d'une baguette pointue ... ils pi­quent adroitement leur proie (A. Franсе 13. Il aper­cut a travers le feuillage... le cachait deux hommes ... des­cendaient de l'automobile (R. Duсhateau). 14. Fa­tigue de tout ce bruit, Meaulnes se refugia dans une piece silencieuse ... l'on n'entendait que les sons d'un piano (H. A1ain-Fоurnier). 15. Maigret vit la pharma­cie ... les volets etaient clos, mais ... la porte ouverte lais­sait echapper un flot de lumiere (G. Simenon). 16. Un des vieillards, apres un long silence, ouvrit la bouche et prononca: — Martha! Sur ... une femme sortit de sa cuisine en s'essuyant les mains a son tablier (G. Simenоn). 17. Un visage tres jeune parut a une fenetre du se­cond etage, ... on venait d'ouvrir les rideaux (G. Sime­non). 18. Un homme s'est leve de la table ... il etait en train d'ecrire (J. Laffitte). III. 1. J'avais plusieurs ecrits commences ; j'en fis la re­vue (J.-J. Rousseau). 2. Voici une enfant dont tu es la tante, lui dit-il avec un sourire. Sa mere est morte... Moi, je ne sais qu'en faire. Je te la donne (E. Zо1a3. Jean Valjean etait entre au bagne sanglotant et fremissant; il en sortit impassible. Il y etait entre desespere ; il en sortit sombre (V. Hugo). 4. Nous n'avions pas la radio, meme pas un petit poste de rien comme tout le monde en posse­dait un a present (P. Via1ar). 5. Quel age avez-vous? me demanda-t-il. — Dix-neuf ans.—Vous en paraissez seize (P. Via1ar). 6. Je lui avais prete de l'argent, il ne m'en preta jamais (J.-J. Rousseau). 7. Un pays ne peut etre libre s'il en opprime d'autres («l'Humanite»). 8. Tout le monde m'a offert des services, mais personne ne m'en a rendu (LaroussE 9. Heureusement je m'aper­cus que j'enfilais une fausse route qui m'egarait dans un labyrinthe immense, et j'en sortis avant d'y etre tout a fait perdu (J.-J. R ousseau). 10. Dans le fond la vie est drolement bien faite quand on y pense, tout arrive qui doit arriver, il y a une logique (C. Rochefort). 11. Qu'est-ce que tu risques? repeta Luc comme pour s'en convaincre (F. Sagan). 1. Je lisais et je relisais avec passion « Les Enfants du capitaine Grant» et surtout «L'Ile mysterieuse», ... les personnages avaient pour moi la meme realite que mon pere ou que l'oncle Jules (M. Pagnol). 2. Il y avait une cuisine ... ils pouvaient manger a midi (P. GamarrA 3. J'ai joue aux cartes avec lui jusqu'a trois heures du ma­tin, apres ... j'ai ferme la porte a clef (G. Simenon). 4. Tout a coup, il avisa deux dames elegantes a ... deux mes­sieurs offraient des huitres (G. de Maupassant). 5. Les deux mains de Jacques tremblaient en prenant l'as­siette ... Antoine lui tendit (R. Martin du Gard 6. Avec la rapidite d'un chat, elle me griffa la joue sous l'o­reille, a ... je repondis par une gifle absolument reussie (M. P a-gnol). 7. Une plaine s'etendait jusqu'a d'autres hauteurs boisees ... quelques sommets disparaissaient dans la brume (P. Gamarra 8. Elise laissa tomber un petit vase, ... elle ramassa les debris (M. Ar1and). 9. D'ordinaire, An­na se contentait de dire un non tres sec ; apres ..., elle ne se donnait plus la peine de repondre aux demandes, prieres ou plaisanteries (R. Rolland). 10. Je me rappelle un temps ... j'avais tout ce qu'il faut pour etre heureux (A. Daudet). 11. Il avait casse une branche, ... il arrachait les feuilles une a une (M. Ar1and). 12. Ce ... Saint-Exu­pery souffrait peut-etre le plus, c'etait l'indetermination, qui marquait alors sa vie (G. Miсhaut). 13. Le jeune marquis allait epouser une femme ... il adorait et ... il etait adore (Voltaire).

III. Indiquez la fonction du pronom relatif dont. 1. Maigret ne connaissait ni la ville, ni la gare, ni aucun des endroits dont les gens lui parlaient (G. Simenon). 2. Garavan habitait une petite maison a deux etages dont le rez-de-chaussee etait occupe par un coiffeur (G. de Maupassant). 3. Il y avait des journaux, les factures, une lettre dont il reconnaissait l'ecriture et le papier (G. Simenon). 4. Les bords du navire avaient cinq breches, dont une tres grande (V. Hugo). 5. C'etait la liste des ob­jets dont il avait besoin... (A. France). 6. A travers la fe­netre, dont les volets n'ont pas ete tires, on peut voir le grand mur de la cour (J. Laffitte). 7. A vingt-quatre ans, il avait deja trois enfants, dont ma mere etait la peti­te derniere (M. Pagnol). 8. Le lendemain, vers neuf heu­res du matin, le facteur remit a Denis quatre lettres pour son maitre, dont une tres lourde (G. de Maupassant). 9. Le pere d'Elise etait mort, et la jeune fille habitait un canton voisin, pres d'une vieille dame dont elle tenait le menage (M. Ar1and). 10. Il possedait une de ces figures heureuses dont revent les femmes et qui sont desagreables a tous les hommes (G. de Maupassant). 11. Elle avait dans les cheveux un gros bouquet de jasmin, dont les pe­tales exhalent le soir une odeur enivrante (P. MerimeE 12. De temps en temps il tirait de la poche de sa veste une tablette de chocolat dont il cassait et machait un morceau (V. Hugo). 13. Deux personnes attendent, dont Marcel Boulenger (J. Romains). IV. Indiquez la fonction de que. 1. Aux premiers mots qu'elle entendit, Germaine com­prit qu'elle se trouvait avec les parents des autres enfants (M. Ayme). 2. Sa poitrine etait tellement serree qu'il lui semblait qu'il ne respirerait jamais plus (G. Simenon). Elle si hardie autrefois, et que rien n'intimidait, elle avait pris une telle habitude du silence et de l'isolement que c'etait une souffrance pour elle d'en sortir (R. RollanD 4.Puis il m'a serre la main qu'il a gardee si longtemps que je ne savais trop comment la retirer (A. Сamus). 5. J'ai compris qu'il y avait longtemps qu'ils se connaissaient et qu'ils avaient meme vecu ensemble a un moment (A. Саmus). 6. Dans un petit cafe qu'il frequentait assidument, il jouait aux cartes (G. Chevalier). 7. Dans la piece voisine, un jeune homme elegant avait dispose sur son bureau plu­ sieurs photographies d'automobiles qu'il comparait entre elles (G. Chevalier).

Le Verbe. Present de l’indicatif[өңдеу]

Verbe etre[өңдеу]

I. Mettez le verbe etre au present de l’indicatif. Ensuite traduisez les phrases: 1.Nous (etre) dans la salle d’etude. 2. Je (etre) en retard. 3. Elle ne (etre) pas contente. 4. Tu (etre) toujours attentif. 5. (etre – vous etudiants? 6. Qui (etre) de service? 7. Elles (etre) assises pres de la fenetre. 8. Vous (etre) pale. 9. Qui (etre) absent aujourd’hui? 10. Ils (etre) a la maison.

II. Mettez les phrases a l’imperatif. Ensuite traduisez ces phrases: Tu es heureux. 2. Nous sommes attentifs. 3. Vous n’etes pas en retard. 4 . Vous etes a la maison ce soir. 5. Tu n’es pas malade.

Verbe avoir[өңдеу]

I. Mettez le verbe avoir au present de l’indicatif. Traduisez les phrases: 1.Je (avoir) beaucoup de livres francais. 2. (Avoir)-vous beaucoup d’amis? 3. Aujourd’hui, nous (avoir) une reunion. 4. (Avoir)- tu mal a la tete? 5. Il (avoir) un examen ce soir. 6. Vous ne (avoir) pas de patience. 7. Nous ne (avoir) pas de lecons aujourd’hui. 8. Je (avoir) deux enfants. 9. Mes parents (avoir) un grand appartement. 10. Quel age (avoir)-vous? 11. Je (avoir) vingt ans. 12. Votre frere (avoir)-il des enfants. 13. Non il ne (avoir) pas d’enfants. 14. Tu (avoir) ton examen de francais demain.

II. Repondez aux questions: 1. Avez-vous un crayon rouge? 2. As-tu du papier? 3. Combien de lecons avez-vous aujourd’hui? 4. Quand as-teta lecon de francais? 5. Les etudiants, oht-ils beaucoup de travail? 6. Avez-vous des freres ou des soeurs? 7. Votre soeur ainee, a-t-elle des enfants? 8. Quel age avez-vous? 9. Avez-vous de l’argent sur vous? III. Mettez les phrases a la forme interrogative et negative: Cette femme a un caractere fort. 2. Dans cette salle il y a beaucoup d’etudiants. 3. J’ai soif. 4. Il y a une lampe dans cette chambre. 5. Ce soir nous avons le temps d’aller au cinema. 6. Il y a des livres francais dans votre dictee. Sur la table il y a des livres et des cahiers.

Verbes avoir et etre[өңдеу]

I. Remplacez les points par le verbe avoir ou etreau present de l’indicatif ou a l’imperatif. Ensuite traduisez les phrases: 1. Cet etudiant … absent. 2. Il … malade. 3. Nous … un concert ce soir. Je ne … pas le temps de lire ce journale, je … tres occupe aujourd’hui. 5. Ce chanteur … une belle voix. 6. Je … du plaisir a vous ecouter. 7. Nous … contents quand nous … l’occasion de parler francais. 8. Cet eleve ne … rien a fair dans ce groupe; il … plus fort que ses camarades. 9. … la bonte de m’aider dans mon travail difficile . 10. Je … si presse que je ne … pas le temps de prendre une tasse de cafe. 11. … plus attentive, il ne pleut plus.

Verbes du Ier groupe[өңдеу]

I. Mettez les phrases a la forme interrogative et negative: 1. Il prepare ses lecons. 2. Nous jouons aux echecs. 3. Cet etudiant parle bien francais. 4, Tu travailles beaucoup. 5. Je cherche mon stylo. 6. Cette actrice chante bien. 7. Vous rentrez tard. 8. Ces enfants aiment beaucoup les fruits. 9. Je dine a trois heures de l’apres-midi. 10. Les touristes visitent les musees de Paris.

II Mettez les verbes au present de l’indicatif. Ensuite traduises les phrases: А.1. Nous (passer) l’ete a la campagne. 2. Il (accompagner) sa mere a la gare. 3. Cet etudiant (parler) bien francais. 4. Tu ( travailler) beaucoup. 5. Vous (demeurer) loin de l’Universite.6. Vous (embrasser) vos parents . 7. Ma soeur (jouer) du piano. 8. Nous ne (oublier) jamais nos cahiers.9. Les enfants (crier) dans la cour. 10 Je (patiner) souvent en hiver.11. Il (aimer) le sport. В.1. Elle (acheter) un kilo de pommes et elle les (peler). 2. Je (prononcer) les mots nouveaux et les etudiants (repeter) apres moi. 3. Nous (manger) beaucoup de fruits. 4. (Annoncer) une bonne nouvelle a notre ami.5. Nous ne (partager) pas votre opinion. 6. Je (employer) souvent ces mots. 7. La neige (s’amonceler) devant notre porte.

III.Mettez les verbes entre parentheses a l’imperatif. Traduisez les phrases : 1.(Chanter) bien ! 2. (Lever) la tete et (admirer) les etoiles. 3. (Commencer) notre travail ! 4. (Manger) vite notre diner et (travailler) !5. (Appeler) tes enfants et (donner) leur a manger !6. (Amener) tes amis pour passer la soiree ensemble !


Verbes du II e groupe[өңдеу]

1. Mettez les verbes au present de l’indicatif. Ensuite traduisez les phrases : 1.Les fruits(murir) en automne. 2. Je (brunir) au soleil.3. Nos cours (finir) a 3 heures. 4. Il (choisir) une place pres de la chaire. 5. Je(applaudir) cet artiste. 6. Les ouvriers (batir) une grande maison. 7. Le train (ralentir). 8. Les enfants (grandir) vite. 9. Le pere (punir) ses enfants. 10. Mes copains et moi , nous (se reunir) chaque moi.

II. Mettez les phrases au pluriel : Pourquoi rougis-tu ? 2. Je choisis une robe de laine pour l’hiver. 3. La rose fleurit dans mon jardin. 4. Ce canal unit deux mers. 5. Cet arbre grandit lentement. 6. Je remplis mon verre d’eau fraiche.


Verbes du llle groupe[өңдеу]

I. Mettez les verbes entre parentheses au present de l`indicatif.Ensuite traduisez les phrases : A 1.les enfants (sortir) de l’ecole. 2. Ce petit garcon (dormir) comme une marmotte 3.Nous (servir) notre patrie de toutes nos forces. 4.C’est un homme qui ne (mentir) jamais. B 1.Nous (connaitre) l`auteur de ce livre. 2.La plupart des aimaux (connaitre) les plantes qui leur (etre) nuisibles. 3.L’avion (disparaitre) a l’horizon. 4.Vous me (paraitre) souffrant. C 1.Ce chemin (conduire) a la gare. 2.Les etudiants (construire) une hydrocentrale. 3.Nous (traduire) un texte difficile. 4.Tu (introduire) tes hotes dans ton jardin. D 1.Je (attendre) ma soeur qui rentre tard. 2.(Entendre)-vous le sifflement du vent dans le jardin? 3.Nous (descendre) du wagon a la gare ou nos amis nous (attendre) 4.Le succes de cette entreprise ne (dependre) que de vous . 5.(Repondre)-tu a toutes mes questions? E 1.Vers le soir nous (atteindre) enfin le but de notre voyage. 2.Les hautes murailles (ceindre) cette ville. 3.Je (eteindre) le feu et je (fermer) le volets. 4.On (astreindre) ces eleves a une discipline severe. F. 1.En ete,les tourists de tous les pays (venir) a Paris. 2.Le ciel (devenir) sombre et le tonnerre gronde. 3.(Retenir)-tu ton ami a diner? 4.Je (obtenir) la permission d’assister a cette conference. 5.Nous (obtenir) des resultats surprenants avec la nouvelle methode de travail. G. 1.Nous (apercevoir) au loin la mer qui (briller) au soleil. 2.Vous (devoir) apprendre par coeur cette belle poesie. 3.Ils (percevoir) un bruit leger derriere la porte. 4. Nous (recevoir) un grand plaisir quand nous (ecouter) le discours de notre camarade. 5.Tu (devoir) partir dans une semaine, (etre-tu pret? H. 1.Je (vouloir) lire le nouveau roman de cet auteur. 2.Nous (vouloir) visiter le musee aujourd’hui. 3.(Vouloir)-vous prendre part a notre excursion?4.Une belle musique (emouvoir) profondement le coeur. I. 1.Une nappe blanche (couvrir) la table .2.Les expeditions geologiques (decouvrir) de nouveaux gisements de houille en Siberie. 3.La porte (s’ entrouvrir) et la jolie tete de ma petite fille (apparaitrE 4.Nous (offrir) un bouquet de roses a notre professeur.

II Мettez les verbes entre parentheses au present de l’indicatif. A 1.Ces fleurs (sentir) bon. 2. Je (connaitre bien le latin. 3. On (construire) beaucoup de grands edifices dans les noveaux quartiers de notre ville. 4.La Garonne et la Dordogne (confondre) leurs eaux . 5.(Craindre)-tu de prendre froid? 6. Mon pere (appartenir) aux hommes qui ne (se desesperer) jamais . 7. Je (recevoir) souvent les letters de mon frere. 8. Tu (pouvoir) venir quand tu (vouloir). 9.Mes fenetres (s`ouvrir) sur un grand jardin. 10.Le soleil levant (repandrE sa lumiere sur ce beau paysage. 11.(Partir)-tu pour Paris aujourd`hui ? 12. On (frapper) a ma porte et mon ami (apparaitre) sur le seuil. 13.(Conduire)-vous vos amis a l’exposition ? 14.Comme il est tres affame, il (mordrE a belles dents .15. La mere (gronder) son enfant, mais il (feindre) de ne pas l’entendre. 16. Tu me (prevenir) toujours quand tu (venir) chez moi. 17. Tout a coup les matelots (apercevoir) au loin un bateau. 18. Le jeu ne (valoir) pas la chandelle. 19. Je (souffrir) de vous voir si malheureux. 20. Il me dit:”(Rendre)-moi ce service, je vous en prie”. 21.Je (dormir) mal et je (sentir) que je (etrE malade. 22.Les vieilles croyances (disparaitre) peu a peu. 23. Nous vous (plaindre) beaucoup, mais pourquoi (geindre)-vous? 24. Je (revenir) de l’etranger, si vous (venir) me voir, je vous raconterai beaucoup de choses interessantes. 25. Je pense qu’iI (devoir) etre tres fatique . 26. Ils (vouloir) passer leur examen de mathematiques au mois de mai 27. Tu (ouvrir) la lettre et tu (commencer) a lire avec curiosite. B 1. Mes amis me (recevoir) toujours a bras ouverts. 2. Apres une longue montee nous (parvenir) enfin au sommet de la montagne. 3. Les exploits de ce heros lui (valoir) une gloire immortelle. 4. En ecoutant les disques francais, nous (joindre) l’utile a l’agreable . 5. Ces chambres (correspondre) entre elles. 6. Je (reduire) mes depenses au minimum. 7.Tu (reconnaitre) ta faute . 8. A quelle heure (sortir)-vous de la maison? 9. Nous (perdre) simplement le temps en discutant ce probleme. 10. Cet homme (connaitre) tout le monde ici. 11.On nous (servir) un diner excellent. 12. (Devoir)-tu leur raconter tous les details de cette histoire? 13.(Vouloir)-tu parler francais avec moi? 14. Me (ouvrir)-vous la porte? Je (devoir) vous parler sans tarder. 15. On (vendre) ces marchandises a bon marche. 16. Ils (arriver) a Astana le matin et (repartir) mon bras a ma mere pour monter l’escalier. 18. Les soldats (reconnaitrE les lieux des futures operations. 19. Je (render) ce livre a la bibliotheque, si vous le (attendre) vous pouvez le prendre. 20. Nos amis ne nous (rejoinder) que vers la nuit . 21. Les colonnes de marbre (soutenir) les voutes de cette salle. 22. Que (pouvoir)-je faire pour vous? 23. La guerre (produirE de grands maux. 24 .Ces enfants ( souffrir) de l’estomac, on (devoir) appeler le medecin .25. Qu`est-ce que je entendre)? 26. (Eteindre)-tu ta lampe quand tu (dormir)? 27. Les etudiants de deuxieme annee (devoir)passer leur examen de francais. 28. La voix de cet artiste nous (seduire) 29. (Pouvoir)-vous me render ce petit service? 30. Les troupes ennemies (detruire) tout sur leur chemin.

III Мettez les verbes entre parentheses au present de l`indicatif 1.Nous (partir) pour la campagne. 2. Tu (ouvrir) la fenetre. 3. Je (venir) vous voir. 4. Elle (se servir) du dictionnaire en lisant les livres francais. 5. Vous (prevenir) von amis de votre arrivee. 6. La neige (couvrir) la terre. 7. Mes enfants (dormir) bien.8. Je (ouffrir) a mon ami de prendre part a cette excursion .9. Tu (soutenir) ta these.10. Vous ne (mentir) jamais.11. Ils (parvenir) a leur but. 12. Nous (souffrir) des differentes interpretations de ce probleme.


Verbes pronominaux[өңдеу]

I. Mettez les verbes entre parentheses au present de lindicatif. A.1.Je(se laver) toujours a l’eau froide. 2.Mon ami (s’habiller) toujours lentement. 3. En hiver nous (s’habiller) chaudement. 4. Elle (se peigner) longtemps parce que ses cheveux sont longs. 5. Pourquoi (se coucher)-tu si tard? 6. La jeune fille (se regarder) dans la glace et (se trouver) jolie. 7. En ete les enfants (se baigner) dans la riviere, l`eau y est chaude. 8. Je (s`essuyer) avec une serviette- eponge. B. 1. Les deux amis qui (se rencontrer) a la gare (s’etreindrE avec joie. 2. Mes deux patites soeurs (s`aimer) beaucoup. 3. Les gamins crient et (se batter) dans la cour. 4. Nous (s’aimer) beaucoup, mon ami et moi, mais parfois nous (se quereller). 5. Les deux homes (se reconnaitre) et (se serer) la main amicalement. 6. Vous ne (se voir) preque jamais, toi et ton frere. 7. Nous (se regarder) et nous (se comprendre)sans parler. 8. Les deux freres (se ressembler) beaucoup. 9. Pourquoi vous ne (se saluer) pas? C. 1. Vous (se laver) les mains souvent? 2. Je (s’acheter) des livres francais. 3. Quand elle fait la cuisine, elle (se bruler) toujours les boigts. 4. Le petit garcon saute d`une muraille et (se casser) la jamble. 5. Tu (se frotter) les yeux et tu bailles, as-tu sommeil? 6. Quand nous revenons de notre travail, nous (se laver) les mains a l’eau chaude. 7. Elle (se parcer) le doigt en cousant .8.Tu (se blesser) la main en coupant le pain. D. 1. De nos jours les nouvelles maisons (se construire) vite. 2. Le nouveau roman de ce jeune ecrivain (se lire) avec interet. 3. Les journaux et les revues (se vendre) toujours bien. 4. La porte (se fermer) et, je seul. 5. Ce vieux chateau (se dettruire) peu a peu. 6. La nouvelle de l’exploit du premier cosmonaute Gagarine (se repandre) immediatement dans le monde entire. 7. Les vieilles offenses (s’oublier), et redevenons amis. E. 1. Les enfans (se promener) dans la cour de l’ecole. 2. Nous (se render) a Astana. 3. (Se souvenir)-tu de ce spectacle charmant? 4. Il (s’approcher) de la porte et il tend l`oreille. 5. Pourquoi (se depecher)-vous? Nous avons encore beacoup de temps. 6. Je (se servir) souvent de ce bon dictionnaire. 7. Elle (se taire) et ne me regarde pas. 8. Ou (s’en aller)-ils? 9. Nous (se repentir) de notre plaisanterie irreflechie. 10. Tu (se plaindre) souvent qu’on se moque de toi, mais tu (se tromper). 11. Le soir nous (se coucher) et (s’endormir) vite.

II. Mettez les verbes entre parentheses au present de l’indicatif. Definissez la valeur des verbes pronominaux 1. Les amis d`enfance (se revior) apres bien des annees. 2. A quelle heure vous (se mettre a table pour diner? 3. Les etudiants (se souvenir) de leurs vacances. 4. Je( se regarder) dans la glace avant de sortir. 5. cette maison (se batir) tres vite. 6. Votre ami (se moquer) souvent de son frere. 7. Je prends la bouteille et je (se verser) un verre de jus d`orange. 8. En francais il y a beaucoup de lettres qui ne (se prononcer) pas. 9. Les garcons (se serer) les mains. 10. Elle (se poser) souvent cette question. 11. Je suis contente de la voir, mais nous ne (se parler) pas. 12. Le silense (se prolonger). 13. Elle (se paser) un kito de pommes. 14. Cet ecrivain (se dire) romantique. 14. Cet ecrivain (se dire) romantique. 15.Cela (se dire) souvent.

III. Mettez les phrases suivantes a la forme negative et interaggotive : 1. Nous nous reveillons a sept heures. 2. Il se lave a l’eau chaude. 3. Je m’habille vite. 4. Ces marchandises se vendent a bon marche. 5. Tu te plains de ta vie. 6. Vous vous depechez pour arriver a temps. 7. Ces etudiants se couchent tard.


Verbes et locutions impersonnels[өңдеу]

I. Traduisez: A.1. Il pleut toute la journee, et nous ne pouvons pas sortir. 2. J ‘ aime beaucoup me promener dans la foret quand il neige. 3. Pour arriver a notre maison, il faut traverser la riviere en bateau. 4. Il gele a pierre fendre. 5. Dans les pays chauds, il ne neige pas en hiver, mais il pleut. 6.L’ orage approche, entendez – vous qu’il tonne ? 7. Il grele, regarde ! Les grelons sont si gros qu’ils brisent les fleurs de notre jardin. 8. Faut-il vous raconter toutes mes aventures? 9. Aujourd`hui il gele, le thermometre marque dix degrees au-dessous de zero. 10. Il pleut a verse, donne-moi ton parapluie! B. IL y a de belles fleurs sur ma table. 2. IL y a trop de monde dans cette salle, il y fait tres chaud. 3. Aujourd`hui il beau temps, allons nous promener ! 4. Pourquoi fait-il si somber ici? 5. Il est deja tard, allez vous coucher! 6. Il est des souvenirs qui ne s`effacent jamais. 7. Il est clair que vous vous trompez. 8. Il fait nuit, on n`y voit goutte. 9. Il est temps de lui dire toute la verite . 10. Il est impossible de penetrer dans cette maison, il n’y a personnne pour ouvrir la porte. 11. Il est sept heures, le spectacle doit commencer. C1. Apres la conference tout le monde s’en va, il ne reste que deux ou trois personnes dans la salle. 2. Il vient a ces receptions beaucoup de personnes tres interessantes : acteurs, poetes, journalistes. 3. Courons! IL nous reste cinq minutes avant le depart du train. 4. Ne vous inquietez pas, il ne vous manque rien 5. Il parait qu`il se passe ici quelque chose d`extraordinaire. 6. Il suffit de le regarder pour dire qu`il se porte a merveille. 7. Il vous ne vous arrive toujours des aventures comiques. 8. Dites-moi, de quoi il ‘agit? 9. Puisque vous ne voulez pas m’ecouter, il ne me reste qu’a partir. 10. Dans la salle de lecture il regne un profond silence.

II.Repondez aux questions: 1.Fait-il beau aujourd’hui? 2.Quelle heure est-il? 3. Fait-il froid dans les salles de l’Universite? 4.En quelle saison pleut-il le plus. 5. Neige-t-il aujourd`hui? 6.Fait-il vous apporter un dictionnaire? 7. Combien d’argent vous ce soir? 9.Y a-t-il des etudiants qui ne parlent aucune langue etrangere? 10. Est-il deja tard?


Verbes de tous les groups[өңдеу]

I.Mettez les vebres entre parentheses au present de l indicatif. Ensuite traduisez les phrases: A. 1. Vous (devoir) partir dans une semaine, (faire) –vous deja vos preparatifs? 2. Si vous (revoir) votre ami,dites lui que je le (attendre) chez moi. 3. Ces fruits magnifiques (provenir) de l ‘Algerie. 4Ces fruits magnifiques (provenir) de l Algerie. 4.Tout a coup les medelots (apercevoir) au loin un bateau. 5.Vous nous (decrire si bien ce pays que nous (avoir) une grande envie d’ y aller. 6. A l’eхposiotion de Paris dans le pavillon du Kazakhstan, un vieuх paysan francais (se decouvrir) devant la statue d’ Abaille. 7. En traduisant les teхtes difficiles les etudiants (se servir) du dictionnaire. 8 . Cette route ( mener) a la gare. 9 . Mon ami (se retablir) vite grace auх soins qu il (recevoir) a l’ hopital. 10. Cette fleur (repandrE un parfum delicieuх. 11. On (reconnaitrE l’ ane a ses oreilles. 12.Nos etudiants (entretenir) des liens amicaux avec les etudiants de plusieurs pays. 13. Tu (partir) pour Astana. 14. Nous (jouir) d’un beau temps. 15. Cette affaire ne (admattre) aucun retard. 16 On (suspender)le poisson au- desseus du feu pour le fumer. 17 Les etudians (comprendre) les eхplications du professeur. 19. Nos usines (provuire) differentes machines . 20 .Les spectateurs (applaudir) les acteurs. 21. Mon ami (etre) en voyage, il (pouvoir) arriver d’un jour a l’autre. B.1. Chaque soir ma mere (venir) dans ma chamdre et me (dire) quelques mots tendres . 2. le bourdonnement d’une mouche (romprE le silence qui (regner) dans la piece. Il (savoir) qu’ on le (attendre a la gare.4. Ils (avoir) froid. 5. Mes amis (construire un appareil. 6. Nous (esperes) passer nos vacances d’hiver a la campagne . 7. Nous (se reposer) dans une maison de repos et nous (se sentir) bien. 8. Nous (obeir) a tous les ordres de notre professeur. 9. Nous le (croire) capable de mener a bonne fin cette affaire.10.Les voyageurs (descendre) du wagon, mais il (faire) si somber qu’ils ne (voir) presque rien.

III. Mettez les verbres entre parentheses au present de l’indicatif. Ensuite traduisez le texte: Un eleve de Murillo Murillo, peintre espagnol, (trouver) depuis quelque temps dans son atelier des etudes pleines de talent. Il ne (savoir) pas qui les (faire) Quelqu’un (peindre) dans son atelier pendant la nuit. Un matin, il (venir) dans son atelier et il (voir) que ses eleves (admirer) une etude representant une belle tete de femme. - Qui a fait cela ? (demander) le peintre a ses eleves. -Nous ne (savoir) pas, (repondre) les eleves. -L’auteur de cette etude sera un jour notre maitre a tous ! (dire) le grand artiste. Puis il (appeler) son jeune esclave qui (accourir) tout pale. -Sebastian! Qui ( passer ) la nuit ici? -Personne, (repondrE le jeune esclave. -Bien, cache-toi ici ce soir et demain tu me diras qui (venir) ici la nuit et qui (faire) ces belles etudes. Le lendemain le peintre et ses eleves (venir) a l’atelier tres tot. Leur surprise (etre) grande: ils y (voir) le jeune esclave Sebastian? (demander) l’artiste. -Ce(etre) vous , seigneur. -Mais je ne te (donner) jamais de lecon. -Non, mais vous (instruire) ces jeunes messieurs et moi, je (entendre) tout et je (ecouter) attentivement. Alors le peintre (etreindre) son esclave et lui (dire): -Tu ne(etre) plus mon esclave , tu (etre) mon fils. Quel bonheur pour moi de donner au monde un artiste d`un si grand talent!

FUTUR SIMPLE[өңдеу]

Verbes ayant la forme reguliere au futur simple[өңдеу]

1. Mettez les verbres entre parentheses au futur simple. 1. Notre lecon (durer) deux heures. 2. Vous ne me (trouver) pas a sept la maision ce soir. 3. Notre jardin (fleurir) au printemps. 4. Le spectacle (commencer) a sept heures precises. 5. Mon camarade et moi, nous (se reposer) apres les examens. 6. (Rester) – tu avec le malade? 7. Ils ne (consentir) jamais a cette proposition. 8. Je ne (parler) que francis avec ines amis. 9. Nous (finir) nos etides au mois de mai. 10. Je pense que je ne (dormir) pas cette nuit. 11. Tu (choisir) ta profession toi-meme. 12. Nous les (aider) avec plasir. 13. Tu (se promener) apres les cours. 14 Mes amis disent qu’ils (se lever) tot demain. 15. Je sais qu’il (neiger) demain. 16. Demain nous (se lever) tres tot et nous (admirer) la beaute du paysage.

II. Repondez aux questions: 1. Quand les cours finiront-ils ? 2. Ou partirez-vous pendant vos vacances ? 3. Votre ami partira-t-il avec vous ? 4. Quelles villes visiterez-vous ? 5. Voyagerez-vous en avion ? 6.Vous habillerez-vous chaudement ? 7. Consentirez-vous a me prendre avec vous? 8. Me reveillerez-vous le matin ? 9. Que mangerons-nous a notre dejeuner ? 10. Raconterez - vous vos impressions aux autres camarades ?


Verbes du IIIe groupe. Verbres irreguliers[өңдеу]

I. Mettez les verbres entre parentheses au futur simple et 1.Tu (venir) sous ma fenetre et tu me (appeler). 2.Je vous (jeter) la balle et vous la (attraper). 3. Je suis sur que vous ne (vouloir) pas vous meler dans cette affaire. 4. Nous (aller) au magasin et nous y (acheter) beaucoup de livres francais. 5. (Pouvoir)-vous faire ce que je vous demande? 6. Il (faire) tout son possible et il (atteindre) son but. 7. A quelle heure (se lever)-ils demain? 8. Lace-toi les mains, ensuite tu les (essuyer) avec cette serviette. 9. Si vous avez besoin de moi, vous me (envoyer) un billet et je (venir). 10. Demain il (faire) froid, il (falloir) mettre le pardessus.11.Apres une promenade les enfants (s’endormir) vite. 12. Mon histoire vous (paraitre) etrange, mais elle est sincere. 13. Mes amis disent qu’ils (se souvenir) toujours de leur voyage en Siberie. 14. Tu (traduire) ce texte en francais. 15. Nous (savoir) cette nouvelle les premiers. 16. Vous (repondre) immediatement a sa lettre. 17. Je sais qu’il (recevoir) mon telegramme dans 3 heures. 18. Ils sont bien perseverants et ils (atteindre) leur but. 19. Il (faire) beau demain.20. nous (devoir) reprendre nos etudes au mois de septembre.21. Tu (lire cette cette lettre et tu (savoir) la verite. 22. Elle ne (vouloir) pas nous accompagner. 23. Nous (s’apercevoir) de notre faute et nous (tacher) de la corriger. 24 A onze heures, je (ouvrir) la fenetre et je (voir mon amie dans le jardin. 25. Dimanche nous (aller) a la campagne II.Mettez les verbes au futur simple 1.Quelles sciences etudez-vous a l’Universite ? 2. Ils n’emploient jamais de pareilles expressions. 3. La nuit on eteint toutes les lumieres. 4. Quel train prends-tu pour aller Moscou ? 5. Cet homme sait bien ce qu’il faut faire. 6. Pouvez-vous m’expliquer ce probleme difficle ? 7.En hiver la netge couvre la terre, les toits des maisons et tout est blanc. 8. Je ne vais pas au concret demain et je t’envoie mon billet. III.Repondez aux questions: 1. Pleuvra-t-il demain ? 2. Que ferez-vous apres les cours ? 3. Irez-vous a la champage dimance ? 4. Vous promenerez-vous dans la foret ou au bord de la mer ? 5. Vous baignez-vous ? 7. Combien de personnes serez-vous ? 8. Reviendrez-vous a pied on en auto ? 9. Sera-t-il tard quand vous rentrez ? 10. Pourrez-vous passer chez moi en revenant a la maison ? 11. Ferez-vous souvent de pareilles excursions


IMPARFAIT[өңдеу]

I. Mettez a I’ imparfait le texte.

Au troisieme etage habitent les Lamandin, dans un appartement qui n’ est ni grand, ni tres clair, mais qui est tres propre. Il y a la salle a manger avec sa table ronde sur laquelle le petit Fernand fait ses devoirs, lit ou joue le soir avant de se coucher, pendant que son pere lit le journal.Le papa du petit Fernand est ouvrier emballeur. C’est un homme maigre et blond, qui porte des moustaches tombantes. Il travaille rue des Ebenos ; toute la journee il cloue des caisses sur le trottoir, devant la boutique de son patron. La maman du petit Fernand n’a pas une tres bonne sante. Mais elle est courageuse, elle a beaucoup a faire dans la maison, depuis le cafe du matin iusqu’a la soupe du soir.Fernand se leve a sept heures. C’est sa mere qui le reveille. L’hiver il fait encore tout a fait nuit quand il ouvre l’oeil et il pense que c’ est encore le soir.Il se leve, fait sa toilette. L’eau froide le reveille tout a fait. Il mange une assiette de soupe ou prend un bol de cafe au lait, puis il met son beret et son capuchon, prend son sac, embrasse sa maman (son papa est deja au travail) et court a l’ecole.

II.Mettez les verbes entre parentheses a l`imparfait. Vous (sortir) toujours a la meme heure? 2. Nous (longer) la riviere . 3. Elle (palir) et (fremir) a chaque coup de vent. 4 . A sept heures du soir toute la famille (se mettre ) a table 5. Pour arriver a I`Univsersite, ils (prendre) toujours I`autobus .6 . Je (attendre) mon camarade en me promenant dans le jardin. 7.En ete nous (fairе beaucoup d`excursions a la campagne .8.Tu (venir) souvent chez moi pendant ton sejour a Astana. 9. Ils ne (pouvoir) pas venir parce qu’ils (etrе occupes .10.Je (se baigner) tous les jours quand je (etrе a la campagne . 11.Comme il (fairе mauvais temps, nous ne (vouloir) pas sortir. 12. Mon frere (repondrе toujours immediatement aux lettres qu’il (recevoir) . 13.Le soir vous (lirE souvent a haute voix, vous (avoir) des manieres d’un veritable acteur et nous vous (ecouter) avec admiration.14.Comme il (neiger) depuis quelques heures, toute la terre (etrе couverte d’un voile blanc et laineux .

III. Mettez les verbes entre parentheses a l’imparfait.

LES NOUVEAUX AMIS[өңдеу]

Christophe (venir) causer, diner, se promener avec ses nouveaux amis.Il les (voir) maintenant chaque jour, et souvent deux fois par jour. Ils (passer) presque toutes leurs soirees ensemble. Il (avoir) un besoin physique de parler, de dire ce qu`il (avoir) en tete meme si on ne le (comprendrE pas. Il leur(fairе de la musique.Comme il ne (savoir) pas comment temoigner sa reconnaissance, il (se mettrE au piano et (jouer) pendant des heures.Madame Reinhart ne (etrе pas du tout musicienne, et elle (avoir) grand-peine a ne pas bailler ; mais, par symathie pour Christophe, elle (feindre de s’interesser a ce qu’il (jouer). Son mari ne (etre pas non plus musicien, mais il (etre touche par certaines pages, toujours par des passages tout a fait insignifiants. Mais ils (se persuader) tous deux qu’ils (comprendrе ; et Christophe (vouloir) se le persuader aussi. Christophe ne (se fairе pas beaucoup d’illusions sur ses nouveaux amis ; et il (etrе un peu melancolique de se dire qu’ils ne le (comprendre pas profondement. Mais il (avoir) tant besoin d’amitie, qu’il leur (garder) une gratitude infinie parce qu’ils le (aimer) un peu. D’apres R. Rolland, Jean-Christophe Passe simple I.Mettez les verbes entre parentheses au passe simple. A.1.Nous (repondre a toutes les questions du professeur. 2.Mes amis (partir) pour Astana. 3. Nous (finir) nos etudes a IUniversite. 4.Il (aller) voir ses amis. 5. Il nous (prevenir) de son arrivee. 6. Ils (etrе surpris par un orage.7. La porte (s’ouvrir) et un homme (paraitre 8. Ils (travailler) jusqu’a huit heures du soir. 9. Je (ecrirе une lettre. 10. Ils (pouvoir) achever ce travail a temps. 11.L’expedition (atteindre le village ou l’on devait passer la nuit. 12. Je (voir) deux homes qui s`approchaient de moi. 13. Le train (s’arreter) et les voyageurs (descendrE sur le quai.14. Ils (revenir) d’une promenade. 15. Vous (traduirE un texte tres difficile. 16. Tu (avoir) envie de partir. 17. Je (voir) mon ami et je (aller) a sa rencontre. 18 Elle (rougir) de colere. 19. Ils (avoir) honte de leur conduite.20. Tu (s’approcher) de la porte et tu (ecouter). 21. Le petit garcon (devoir) obeir a sa mere. B. 1. Mon frere (devenir) medecin. 2. Les enfants (se reveiller) tot. 3. Ma mere (eteindrе la lampe et (sortir) de la chambre. 4. Je (sentir) le sol trembler sous mes pieds. 5. Nous (attendrе notre ami plus de deux heures.6. Nos etudiants (construirе ce pont . 8. Je (etrе oblige de lui refuser. 9. Je(connaitrе cet homme en 1978. 10. Les etudiants (vouloir) prendre part a cette excursion. 11. Tu (prendrе le cahier oublie par ton voisin. 12. Mon ami (fairе tout ce qu’il (pouvoir) pour nous aider. 13. Le garcon (saisir) une pierre et la (lancer) contre les gamins qui le poursuivaient. 14. Mes amis (s’en aller) tard. 15. Tu (vouloir) ouvrir la fenetre. 16. Nous (chercher) notre chemin jusqu’a la nuit.

II. Mettez les verbes au temps indique et: A 1. La tempete (durer – passe simplе trois jours. 2. Il (travailler – passe simple jusqu’a cinq heures. 3. Elle (dormer – passe simplе pendant quatre heures. 4. Elle (pleurer – passe simplе la nuit entiere. 5 Il (rester – passe simplе pensif un instant. B 1. Il (se sentir – imparfait) mal. 2. Il (se sentir – passe simplе mal. 3. Il (aimer – imparfait) sa soeur. 4. Il (aimer – passe simple cette femme avec passion. 5. Il (avoir – imparfait) peur. 6. Il (avoir – passe simplе peur. 7. Il s’approcha de moi et (parler – passe simple de cette nouvelle. 8. Il (parler – imparfait) de cette nouvelle quand je m’approchai e lui. 9. Il n’avait pas fini de parler que la cloche du jardin (tinter – passe simplе 10. Nous ecoutions la cloche du jardin (tinter – imparfait). 11. Je vis un home qui (courir – imparfait) par le sentier. 12. L’homme (courir – passe simplе par le sentier.


Emploi du passe et de l’imparfait[өңдеу]

I. Mettez les verbes entre parentheses au passe simple ou a l’imparfait. 1. Le professeur (comprendrе que cet etudiant (connaitre parfaitement tous les problemes indiques au programme. 2. La porte (s’ouvrir). Un home (entrer). Mais ce ne (etrе pas celui que nous (attendrе 3. L’examinateur dit a l’etudiant que ses reponses (etrе les meilleures. 4. Tous les jours quand la mere (eteindrе la lampe, le petit garcon (se mettrе pres de la fenetre et (continuer) a lire au clair de la lune. 5. Le vagabond (macher) quatre jours de suite. Il (frapper) a toutes les portes mais personne ne (vouloir) le recevoir. Il (devoir) passer la nuit dans les champs. 6. En ete nous (quitter) toujours la ville et nous (s’installer) a la campagne. Mais l’ete passe je (etrе oblige de rester en ville. 7. Ce soir-la nous (se promener) dans le parc. Tout a coup nous (entendrе qu’on nous (appeler) la tete. Je (voir) un inconnu qui (courir) vers nous. 8. Ils (marcher) quatre heures de suite. Ils (etrе fatigues. Enfin ils (voir) le sommet de la montagne. Ils (se mettrе en route gaiement car ils (savoir) que le but de leur voyage ne (etrе pas loin. Ils (atteindrе le sommet quand il faire deja nuit. 9. On (frapper) a ma porte, je (se lever), je (ouvrir) la porte et je (voir) mon ami qui (entrer) tout couvert deneige.10. L’ingenieur (demander)si lesmoteurs (fonctionner) bien. 11. Enfin nous (rester) seuls et nous en (profiter) pour reprendre notre causerie. 12. A huit heures, on (allumer) les lampes et les musiciens (accorder) leur instruments. La salle (etrE deja pleine et on (se demander) pourquoi ils ne (commencer) pas. 13. Un jour que Mozart (etrе plonge dans une profonde reverie, il (entendrе un carrosse s`arreter a sa porte. 14. Pendant que les ennemis (s`enfuir), le vainqueur (repraenrE sa marche victorieuse vers la ville. 15. Cesar et ses troupes (envahir) la Gaule, (gagner) bien de batailles, (prendrе beaucoup de villes. 16. Quand les membres de l`expedition polaire (atterrir) a Kholmogory, ils (devoir) y attendre un temps favorable au vol.

II. Mettez le texte au passe. Employez le passe simple ou l`imparfait.


UNE RECOMPENSE IMPOSSIBLE[өңдеу]

D`apres la tradition, les echecs sont imagines par le brahmane Sissa, ministre du roi Cheik-Rama. Lorsque le brahmane expose sa decouverte au roi, il lui donne a choisir la recompense qui lui parait la plus convenable. Sissa demande de lui donner un grain de ble pour la premiere case de l`echiquier, deux grains pour la seconde, quatre pour la troisieme, et ainsi de suite en doublant le nombre des grains de ble a chacune des soixante –quatre cases de l`echiquier. Le roi ne peut s`empecher de rire de cette demande, mais lorsque le calcul est fait, il se trouve que tout les greniers du monde entier ne suffisent a fournir la quantite de ble que demande le brahmane. D`apres L’ecolier illustre

III. Mettez les verbes entre parentheses au passe simple ou a l` imparfait.

LA CHASSE AU LION[өңдеу]

A. Je (etrе a Johannesburg et (desirer) vivement faire partie d`un club de chasseurs. Mais les reglements (exiger) que tout candidat eut tue au moins un lion. Je (partir) donc un soir avec un negre charge de plusiers fusils et, le soir, nous (se mettrе a l`affut pres d`une source dans laquelle un lion (avoir) coutume de venire boire. Une demi-heure avant minuit, je (entendrе un bruit de branches cassees et au-dessus d`un buisson (apparaitre) la tete du lion. Il nous avait senti et (regarder) de notre cotte. Je le (mettrе en joue et (tirer) ; la tete (disparaitrе derriere le buisson, mais au bout d`une minute (remonter). Un seconde coup : meme resultat. La bete, effrayee, (cacher) sa tete, puis la (dresser) a nouveau. Je (rester) tres calme: je (avoir) seize coups a tirer dans mes differents fusils. Troisieme coup : meme jeu. Quatrieme coup : meme jeu. Je (s`enerver), je (tirer) plus mal, de sorte que, apres le quinzieme coup, l`animal (redresser) encore la tete. Si toi manquer celui-la, me (dire le negre, nous… manqes. Je (prendre une lonque inspiration, je (viser) soigneusement, je (tirer). L`animal (tomber)… Une seconde… deux … dix… il ne ( reparaitre pas. Je (attendre encore un peu, puis, triumphant, je ( se precipiter) suivi de mon negre et derriere le buisson je (voir) … seize lions… et chacun d`eux avec une balle dans l`oeil: C`est ainsi que je (debuter). D’apres A. Maurois, Le silence du colonel Bramble B. La pendule (se mettrе a sonner onze heures. Le baron (embrasser) sa fille, et (se retirer) chez lui. Alors, Jeanne avec regret (se coucher). D`un dernier regard elle (parcourir) sa chamber, et puis (eteinder) sa bougie. Mais le lit (avoir) une fenetre sur sa gauche par ou (entrer) un flot de (repandrе a terre une flaque de clarte. Des reflets (rejaillir) aux murs. Par l`autre fenetre et (regarder). La nuit (etrе si claire qu`on y (voir) comme en plein jour; et la jeune fille (reconnaitrе tout ce pays aime jadis dans sa premiere enfance. Dans cet apaisement du soleil absent toutes les senteurs de la terre (se repandrе Un jasmine grimpe autour des fenetres d`en bas (exhaler) son haleine qui (se meler) a l`odeur plus legere des feuilles naissantes. De lentes rafales (passer) apportant les saveurs fortes de l`air salin. La jeune fille (s`abandonner) d`abord au bonheur de respirer et le repos de la campagne la (calmer) comme un bain frais. D`apres G. De Maupassant, Une vie


PASSE COMPOSE[өңдеу]

I. Mettez les verbes entre parentheses au passe compose. 1. Hier je (patiner) longtemps au parc de culture et de repos. (suis patine)2. (Oublier)-tu ta promesse?(as oublie) 3. (Finir)-il son travail fatigant?(a fini) 4.Ces etudiants (vouloir) subir leur examen avant le terme. (ont voulu) 5. On me dit que la delegation des edudiants francais (quitter) deja Moscou. (est quitte) 6. Les alpinistes (atteindrE le montagne.(ont atteindu) 7. Je (apercevoir) mon ami dans la sale de lecture. (suis apercu)8. Nous (entendrе le bruit dans la cour et nous (ouvrir) la fenetre.(avons entendu, avons ouvert)

II. Mettez les verbes entre parentheses au passe compose. Accordez le partisipe passe s`il le faut. 1. Hier nous (diner) a deux heurs de l`apres-midi.(avons dine) 2. La dictee que nous (ecrire est bien difficle. (avons ecrit)3. Ou est votre soeur ? Je ne la (voir) pas au theatre. (a vu)4. Je vous (attendrE un quart d`heure.(ai attendu) 5. Voici les lettres que je lui (ecrirе hier. (ai ecrit)6. Est-ce que la femme que tu (saluer) est ta parente ?(as salue) 7. Il s`ennuie sans son frere qu`il ne (voir) pas depuis longtemps.(a vu) 8. Mon amie ne comprend pas la question que vous (poser).(avez pose) 9. (Voir)-vous cette piece ?(avez vu) Je la (voir). (ai vu)

III. Mettez les verbes entre parentheses au passe compose. 1. Marie est absente, elle (tomber) malade. (est tombe)2. Les passagers (monter) vite en voiture. (sont montes)3. Nous (rentrer) tard et nous (se coucher) aussitot.(sommes rentres) 4. Apres la chute de la Commune Eugene Pottier, auteur de l`Internationale, (partir) pour l`Anglettere.(est parti) 5. Ils (se rencontrer) sur le quai de la Neva. (sont rencontre)6. (revenir)-tu a temps ?(es revenu) 7. Elle (s`asseoir) dans un fauteuil et (se mettre a reciter des vers.(est assu, est mis) IV. Mettez les verbes entre parentheses au passe compose a la forme negative : 1. Nous (sentir) l’humidite en entrant dans la foret.(n’avons pas senti) 2. Elles (se reveiller) tard.(ne se sont pas reveille) 3. Vous (tenir) votre parole.(n’avons pas tenu) 4. Les enfants (se laver) les mains avant le diner.(ne se sont pas laves) 5. Je (naitrе a Astana.( ne suis pas ne) 6. Nous (suivrе ce cours l’annee passee.(n’avons pas suivi )

CONCORDANCE DES TEMPS DE L’INDICATIF[өңдеу]

I. Mettez les verbes entre psrentheses aux temps convenamles: 1. Notre camarade nous raconta le sujet du livre qu’il (lirе et il ajouta qu’il nous (recommander) de lire ce roman interessant.(lirait, recomanderait) 2. Nous avons appris que le Theatre d’Art de Moscou (donner) des spectacles a Leningrad dans une quinzaine.(avait donne) 3. J’ai promis a mon ami que je lui (apporter) le materiel necessaire pour son travail scientifique.(avais apporte) 4. Je vis les etudiants qui (sortir) de la sale d’etudes.(sortaient) 5. Ce camarade nous raconte ce qu’il (voir) a l’exposition des peintres kasakhs.(voyait) 6. Il nous a dit qu’il ne (pouvoir) pas venir a notre soiree parce qu’il (etre) tres fatigue apres une longue promenade qu’il (fairE la veille.(avait pu, avait ete, avait fait) 7. Mon ami m’envoya une lettre dans laquelle il me (decrire) comment il (passer) son conge.(decrirait, passerait) 8. Aimez-vous la ville ou vous (passer) votre enfance ? (passait) 9. L’etudiant repondit qu’il ne (preparer) pas sa lecon suivante.(avait prepare) 10. Il esperait qu’il (avoir) un mois de conge et qu’il (aller) se reposer a la campagne.(avait, allait)

Futur et passe immediats[өңдеу]

Futur immediat[өңдеу]

II. Mettez les verbes entre parentheses au futur immediat. 1. Nous ( commencer) ce travail.(allons) 2. Attendez-le, il ( revenir).(vA 3. Ils (partir) pour Moscou.(vont) 4. Je vous (raconter) une histoire interessante.(vais) 5. Attention ! Tu ( tomber).(vas) 6.-vous (repondrE a nos questions ? (allez)7. Je suis si fatigue, je m’(endormir).(vais) 8. Voici mon ami, je vous le (presenter).(vais)

II. Mettez les verbes entre parentheses au futur immediat . 1. Il est dix heures moins le quart. Le train (partir).(va ) 2. Mon reveil (sonner) et je (se lever).(va, allons) 3. Il fait trop chaud, il (pleuvoir).(vA 4. Les cours (finir) et nous (se reposer).(vont, allons) 5. A present nous sommes libres. Que (fairе-nous ? (allons)6. On dit qu’il se porte mieux, qu’il (querir).(vA 7. Ils vous (donner) des explications sur les projets qui vous interessent. (vont)8. Attendez un moment, nous (arranger) tout.(allons) 9. Le bureau de renseignements se trouve tout pres, j’y (s’adresser).(vais)10. (Se mettre-tu au travail ?(vas)


L’ADVERBE[өңдеу]

ADVERBES EN –MENT[өңдеу]

I. Remplacez les adjectives entre parentheses par les adverbs en –ment : 1. Marius rougir (leger) (V.Hugo).(legerement) 2. Il montait (lent) les marches (G. De Maupassant).(lentement) 3. Thomas penetra dans une piece fraiche et sombre , tres (pauvre meublee (P. GamarrA(pauvrement) 4. Le soir etait tombe (brusque (A. Camus).(brusquement ) 5. (Vif) je rentrai a la maison, emportant l’anguille toute vivante encore (A. Theuriet).(vivement) 6. (Malheureux) nous fumes bientot deranges ( P.MerimeE(malheuresement) 7. Aussitot il me tourna le dos et s’eloigna (rapidе (P.MerimeE(rapidement) 8. Cimourdain aimait (passione) son eleve (V. Hugo). (passionement)9. Il flechit (involontairE les epaules (G. Flaubert)(involontairement) 10. Je voulus savoir le nom, mais il repondit (evasif ) (J. Simon) .(evasivement) 11. Sa montre (negligent) abandonee au hazard dans une poche, se rattachait par une courte chaine d’or a l’une des boutonnieres (H. de BalzaC(negligentement)12. Le coeur de Simon Sermet se mit a battre (fort) (P. G a m a r r A (fortement)13. L’ allumette craqua (seC (P. G a m m a r r A (sechement)14. Gamba paraissait (evident) embarrasse (P. M e r I m e E(evidentement) 15. Il referma la porte sur son dos (violent) (G. F l a u b e r t). (violentement)16. Il monta (vif) l’ escalier (G. F l a u b e r t).(vivement) 17. Elle le remercia (humblе (F. M a u r I a C (hublement)18. Je le regardai (attentive (J. V e r n е (attentivement)19. Il etait maintenant (affreux) pele (H. A l a i n-F o u r n i e r).(affreusement)

Degres de comparaison des adverbes[өңдеу]

I . Mettez les adverbes entre parenthese au superlatif ou au comhfratif: 1.Notre maison se trouve (loin) du centre de la ville que la votre.(plus)2Il neige aujourd’hui (beaucoup) qu’hier.(plus) 3. Ils sont arrives a cette reunion (tot) que les autres.(plus) 4. Je suis fatiguee , marche (vitе(le moins). 5. Parlez (lentement), je ne vous comprends pas.(le moins) 6. Il parle francais (couramment) que moi.(plus) 7 . Les amis vous attendent, revenez (vite possiblе .(plus) 8. Vous parlez (beaucoup) que tous les autres, parlez un peu (peu).(plus, moins) 9. Le rapport de l’etudiant Petrov est (bien) fait que ceux des autres camarades .(mieux) 10. La lecon d’aujourd’hui est apprise (mal)que celle d’hier.(pis) 11. L’Angleterre achete (peu) de fruits que la France.(moins) 12. Il pleut (beaucoup) en automne.(le plus)13. Parfois je vais aux champs, mais (souvent) je me promene dans la foret.(plus) 14. Je connais cet homme (bien) que toi.(mieux) 15. Vous etes (peu) attentif que votre voisin.(moins)


PREPOSITION[өңдеу]

PREPOSITIONS DE, A, DQNS, EN, PAR, AVEC[өңдеу]

I. Remplacez les points par une des prepositions a , de, dans, en ou par l’article contracte. Traduisez :

Nous descendimes ... la salle ... manger.(dans, a ) 2. Il n’aimait pas beaucoup voyager ... avion . ( en )3. ... hiver, il allait ... son bureau ... autobus et, ... ete, il allait toujours ... pied. (en, dans, a l’, en, a )4. Grand-pere s’installa ... sa place habituelle, ... premier rang, derriere l’orchestre.(a, dans) 5. Le mari ... cette femme etait macon.(de 6. Le moulin ... pere Merler, par cette belle soiree ... ete, etait ... grande fete.(du, en, dans) 7. Il regarda la montre ... son pognet.(dE 8. Un large escalier conduisait ... chambres ... premier etage(des,en) 9. Elle quitta sa chaise, passa ... la piece voisine. (dE10. Ce hall etait aussi le laboratoire ... savant (du). 11. Pendant le diner on n’avait parle que ... la chasse.(a)


II. Remplacez les points par la preposition a, de, par, avec : 1.Il avais voyage, il connaissait l’interieur des theatres, des restaurants, des journaux et tous les artistes celebres, qu’il appelait familierement ... leurs prenoms. (par)2 . Le soleil arrivait ... une lucarne haute.(par) 3. Elle tenait ... le main Pepe.(par) 4. La rue commencait ... deux maisons.(par) 5. Il vivait en paix ... tout le monde.(avec) 6. Deux fois ... semaine elle allait ... marche.(par, au) 7. La grosse dame revint... la voisine.(avec)8. Mon camarade riait et causait avec tout le monde. 9. Vers sept heures nous fumes reveilles par un cri.10. Quatre ou cinque fois par an ma grand-mere organisait de magnifiques dejeuners ou elle reunissait «tout son monde »

PREPOSITIONS SUR, DANS[өңдеу]

I.Remplacez les points par la preposition dans ou sur : 1. Une porte s’ouvrit ... l’escalier.(sur) 2. Elle etait .. la cuisine, penchee ... ses carottes.(sur, dans) 3. Il avait jete son chapeau ... le banc.(sur) 4. ... la maison, Antoianette jouait ... son piano.(dans, sur)5. Un chat dormait ... une chaise.(sur) 6. Parfois on rencontait ... la grande route un paysan ... sa carriole.(sur, dans)


===PREPOSITIONS DEVANT, APRES, AVANT, PRES DE, SANS, SOUS, VERS=== I.Remplacez les points par les prepositions pres de, devant : 1. Il etait nuit noire quand nous arrivames ... une maison fort noire.(pres d’) 2. La rue, etroite et fraiche, s’ouvrit ... elle.( devant ) 3. Il etait a Monaco depuis ... un an.(pres d’) 4. Un jour, en passant ... la petite maison, j’entendis des voix animees. ( devant )5. Ils arriverent ... une maison isollees.(pres d’) 6. Anna s’assit ... la fenetres, avec son eternel ouvrage.(pres de) 2. Remplacez les points par les prepositions sans, sous, vers 1. On le connait dans le pays ... le nom de Jose Navarro.(sous) 2. Le voyage se fit ... incident.(sans) 3. Semet se pencha vers sons fils. 4. Des feuilles rouges craquaient sous ses pas. 5. Vers une heure du matin la tempete commenca . 6. Simon marcha sans bruit vers des motocyclettes. 7. J’etais seul, sans amis. 8. Le docteur regardait le visage tourne vers lui dans la lumiere de la lampe de chevet. 9. La mere preparait l’ouvrage sous la direction de sa fille.

PREPOSITIONS ENTRE, PARMI, CONTRE[өңдеу]

I. . Remplacez les points par les prepositions entre, parmi , contre.

1... la classe et la cuisine il y a encore une petite piece.(entre).2. Apres un dernier accord, le petit orchestre se tut, et les danses s'arreterent ... les applaudissement.(parmi) 3. Je ne bois pas ... les repas.(entre). 4. Tout a coup un bruit se fit ... le mur.(contre). 5. Catherine se serra ... le mur.(contre).